Gouttes dans le nez avec l'allaitement maternel: liste, composition et commentaires

Personne n'est à l'abri d'un rhume. Surtout la femme qui vient de sortir et a donné naissance à un enfant. Après tout, le corps a envoyé toutes les forces nécessaires à l’appui du fœtus, à la récupération après l’accouchement et au maintien de la lactation. Pas étonnant que ce soit une si bonne occasion d'attraper un rhume, bien qu'il n'y ait absolument aucun pouvoir ni temps. Comment aider une mère allaitante? Quel type de gouttes dans le nez peut être utilisé pendant l'allaitement? Quelle composition de gouttes est considérée comme la plus sûre pour l'enfant?

Coryza et lactation

Le plus souvent, les mères qui allaitent sont harcelées par les maladies virales saisonnières habituelles. Leurs principaux symptômes sont les suivants:

  • Augmentation de la température corporelle
  • Toux
  • Mal de gorge.
  • Coryza.

gouttes nasales dans l'allaitement

Mais il n’est pas superflu de consulter un médecin avecle but d'exclure une autre nature de la maladie (par exemple, bactérienne). Après tout, le nouveau-né dépend directement de la santé de la mère. Tout le monde sait que la plupart des enfants pendant les six premiers mois ou même pendant toute la période de l'allaitement sont immunisés contre de nombreuses maladies, mais personne ne peut être assuré à cent pour cent.

gouttes dans le nez avec l'allaitement

Il arrive que, malgré un régime strict etune restriction sévère dans les aliments, un nez qui coule chez une mère qui allaite provoque une réaction allergique. Dans ce cas, après un examen approprié, le médecin choisira le médicament qui ne peut pas nuire au bébé.

Ce qui conseille Komarovsky EO

Être médecin parler aux gens du visagemédecine des civilisés, gouttes dans le nez avec l'allaitement maternel Komarovsky immédiatement ne recommande absolument pas. Il conseille de s'allonger dès les premiers signes d'infection, de s'habiller chaudement et de créer les conditions les plus confortables pour se rétablir: air frais et presque 100% d'humidité. Si ces recommandations sont suivies, le médecin promet que les gouttes dans le nez pendant l'allaitement, si le nez qui coule n'est pas compliqué, ne sera pas nécessaire et le froid lui-même prendra 3-7 jours.

Comme traitement supplémentaire, Eugene Olegovich nomme ses patients:

  • Une boisson chaude en abondance.
  • Régime alimentaire.
  • Gouttes de solution saline dans le nez (solution d'eau salée).
  • Aération régulière de l'appartement.

Le médecin rappelle que pour protéger la famille et l'enfantEn cas d'infection, il est utile d'utiliser des masques en gaze (qui doivent être changés toutes les deux à trois heures). Il rappelle également que les remèdes populaires tels que le miel, le citron, la framboise et l'ail n'apportent aucun avantage scientifiquement prouvé dans la lutte contre l'infection, mais peuvent également être dangereux pour le nourrisson.

Gouttes nasales pendant l'allaitement: que peut-on?

Il est à noter que l'utilisation de tout médicamentpendant l’allaitement, même après avoir consulté un médecin, vous devez commencer progressivement et avec de petites doses. Cela déterminera la présence d'éventuelles réactions allergiques chez le bébé.

gouttes nasales vasoconstricteurs pendant l'allaitement

Les plus sûrs et les plus utiles sontgouttes et pulvérisations à base d'eau et de sel marin. Ils hydratent parfaitement la membrane muqueuse et peuvent être utilisés pendant la grossesse, l’alimentation et même les enfants dès les premières semaines de la vie.

Les gouttes d'huile sont relativement sûres.d'un rhume Pendant l'allaitement, ils ne provoquent généralement pas de réactions allergiques dues aux ingrédients à base de plantes ("Vitaon", "Pinosol" et autres). Ils ont un bon effet antimicrobien et anti-inflammatoire.

Pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale etle soulagement rapide des symptômes est généralement prescrit des gouttes nasales vasoconstricteurs (lors de l'allaitement) avec la xylométazoline dans la composition. Lors de l'allaitement, les médecins ne recommandent pas leur utilisation pendant plus de trois à cinq jours. Il est également conseillé à la mère d'utiliser des gouttes pour bébé, car la posologie du médicament est beaucoup plus faible. Vous pouvez essayer de vous passer du tout de médicaments vasoconstricteurs ou de les utiliser uniquement avant le coucher.

Il existe un médicament comme "Derinat" (gouttes dansnez). Lors de l'allaitement, ils sont absolument inoffensifs. Il est recommandé de l'égoutter même en prophylaxie. Selon les critiques, il est possible de juger que ces gouttes sont souvent prescrites même aux bébés, si un membre de la famille est malade.

gouttes dans le nez avec l'allaitement

Liste des médicaments approuvés

Gouttes nasales officiellement autorisées pendant l'allaitement:

  • "Aquamaris", "Physiomer" (composé d'eau et de sel).
  • "Derinat" (l'ingrédient actif est le désoxyribonucléate de sodium).
  • "Pinosol", "Vitaon", "Delufen" (à base d'huile).
  • "Euphorbium Compositum" (gouttes homéopathiques).
  • "Nazivin", "Tizin", "Nazolin", "Naphthyzinum" (dans le cadre de la xylométazoline).
    gouttes d'un rhume pendant la lactation

Est-il possible de verser du lait maternel dans le nez?

Instiller, rincer et même lubrifierses médecins de lait maternel interdisent catégoriquement. Il est scientifiquement prouvé que le lait doux et chaud crée un environnement favorable à la reproduction des bactéries et des virus. De sorte qu'un tel médicament non seulement ne guérira pas, mais aggravera sérieusement la situation.

Médicaments homéopathiques pour la rhinite chez une femme qui allaite

Très souvent, les médicaments homéopathiques sont recommandés.comme une arme puissante de toute adversité à tout âge et toute position. Les défenseurs de ce traitement à chaque étape dénoncent les dangers des drogues "chimiques" et promeuvent leurs méthodes.

gouttes nasales derinat pendant l'allaitement

Que l'homéopathie ne peut infliger aucunele mal n'est pas surprenant. Dans les fameux "pois" et "gouttelettes", la quantité de substance active est telle que le corps est tout simplement incapable de le remarquer. Vous pouvez donc vraiment utiliser de tels médicaments même sans médecin, car leur avantage réside dans l’effet placebo. Par conséquent, il est très souvent possible d'entendre des critiques selon lesquelles l'homéopathie guérit tout, car si une personne croit réellement qu'il s'agit d'un médicament, alors, avec une probabilité élevée, elle guérira.

Écoulement nasal chez la mère qui allaite et antibiotiques
 gouttes nasales lors de l'allaitement que traite

Pour commencer, les antibiotiques jamaisprendre juste à cause d'un rhume. Il y a toujours une bonne raison pour la prescription d'un médecin de prendre ce médicament. S'il arrive déjà que l'écoulement habituel du nez coule, il y a une forte toux, la température ne baisse pas, mais monte de plus en plus haut, vous vous sentez plus mal et il y a une localisation différente de la douleur, vous ne pouvez tout simplement pas faire sans aller chez le médecin.

Le médecin peut vous prescrire des antibiotiques,si les avantages dépassent les risques. Mais il ne faut pas oublier que l’alimentation doit cesser temporairement (jusqu’à la récupération), exprimer du lait et verser le lait (pour qu’il ne soit pas épuisé et que vous puissiez ensuite recommencer à nourrir le bébé). Ce n'est pas grave si l'enfant devra consacrer quelques semaines au mélange, tant que maman sera mieux rétablie.

Continuer à nourrir, si le froid a commencé, ou aller au mélange? Les avis

Les mères expérimentées prétendent que si pas d'autresIl n'y a pas de symptômes, l'allaitement est non seulement possible, mais nécessaire pour continuer. Lorsque maman est malade, le bébé reçoit des anticorps contenant du lait, que l'organisme adulte commence à produire dès les premières heures de la maladie. Ainsi, selon la loi de la nature, le bébé ne peut pas être infecté. Néanmoins, les médecins recommandent d'arrêter les baisers pour la période de la maladie et, bien sûr, de ne pas tousser sur l'enfant et de ne pas se moucher s'il est à proximité.

Comment protéger un enfant d'un rhume

  1. Il est souhaitable que l'enfant puisse au moins dormir dans un environnement non infecté - essayez de lui fournir une chambre séparée pour la période de maladie de sa mère.
  2. Demandez à votre père ou à votre grand-mère de marcher davantage avec votre enfant.
  3. Mouillez l'appartement au moins une fois par jour.
  4. Aérez l'appartement toutes les deux heures.
  5. Essayez de nourrir le bébé dans un bandage de gaze.
  6. Poursuivre l’allaitement - c’est le meilleur soutien pour le système immunitaire du bébé.

Remèdes populaires

Y a-t-il des gouttes nasales complètement naturelles (pendant l'allaitement)? Comment traiter dans ce cas, le nez qui coule, recommande la médecine traditionnelle:

  • Laver le nez avec une solution de sel. La même méthode est d'ailleurs recommandée par la médecine traditionnelle (dans de l'eau bouillie tiède, diluez le sel dans un rapport d'environ 1 à 30).
  • Nez gouttes de jus d'aloès / Kalanchoe (la feuille d'aloès est coupée et pressée, diluée avec de l'eau et instillée dans le nez).
  • Gouttes de jus de betterave (presser le jus de betterave cru et couler dans le nez, 2 à 3 gouttes).
  • Rincer la décoction de camomille et instillation dans son nez.

Une cuillère à soupe de fleurs de camomille séchées est verséun verre d'eau bouillante et insister quelques heures. La solution obtenue est filtrée et instillée dans le nez. En outre, la perfusion peut être encore diluée avec de l'eau et utilisée pour le rinçage des voies nasales et de la gorge.

  • Inhalations à base de plantes. Ne peut être utilisé que s'il n'y a pas de température.

Avis mères expérimentées disent queIl n'est pas recommandé d'utiliser des gouttes nasales (pendant l'allaitement) souvent recommandées par les guérisseurs traditionnels à base d'ail, ainsi que de produits à base de framboise, citron, oignon et miel. Ils provoquent souvent des allergies graves chez l'enfant.

Prévention

Afin de ne pas utiliser de médicaments pour combattre la rhinite, il vaut la peine de penser à la prévention à l’avance. Cela aidera:

  • Marcher (au moins deux fois par jour). Ce sera utile pour la mère et le bébé.
  • Aérer l'appartement.
  • Maintien de la température de l'air dans l'appartement aux alentours de 20 degrés Celsius.
  • Utilisez un humidificateur.
  • Vêtements pour la saison et pour la météo.
  • Nourriture saine.
  • Activités sportives.
  • Durcissement
  • Utilisation de pommades et de masques de protection (dans les lieux publics, en particulier lors d'épidémies).
  • </ ul> </ p>

Nouvelles connexes